L’atelier

L’atelier CréaSon L’école-logique de Sylvain Grenier est maintenant inscrit au Répertoire de ressources culture-éducation, dans le cadre du programme La culture à l’école. MELS


Offrez à vos jeunes l’occasion de rencontrer le musicien-concepteur du spectacle CréaSon! Les participants bénéficieront de l’aide et des conseils du spécialiste de la percussion réinventée tout en faisant un effort créatif environnemento-musical!


L'atelier CréaSon :

récupération, fabrication et expérimentation musicale

Le musicien et concepteur Sylvain Grenier sera le chef d’orchestre de la pièce Déchets-d’œuvres, qui mettra en vedette des petits génies en herbe créatifs qui improviseront avec le prototype qu’ils auront construit au préalable à l’aide d’objets récupérés!


CréaSon vise à valoriser la créativité musicale des jeunes et à accroître leur estime personnelle en favorisant la persévérance scolaire ainsi que leurs convictions environnementales :

sauvons la planète!


L’atelier (54 minutes avec l’artiste)

S’inspirant des conseils de l’animateur, du guide pédagogique de CréaSon, au www.creason.ca, et de leurs propres idées, les élèves amèneront en classe un ou plusieurs objets tirés du bac de récupération de la maison afin de construire un prototype d’instrument de musique.


Cet instrument sera fabriqué en solo pour ensuite être ensuite expérimenté en petits groupes, puis en interaction avec les autres élèves. Chaque enfant aura l’occasion de jouer de son instrument, de le nommer et de le décrire. À la fin de l’atelier, une improvisation sera filmée et tous les participants pourront jouer Déchets-d’œuvres, puisque les enfants auront fait des chefs-d’œuvre, bien entendu!


Le but de l’atelier est de favoriser un contact direct entre les participants et l’artiste. Ainsi, l’artiste jouera sur leurs prototypes, écoutera et félicitera les créateurs en herbe, leur suggérant des trucs pour les perfectionner. Voilà une belle façon de mettre en valeur l’ingéniosité des jeunes et de leur donner le goût de s’exprimer!


Les professeurs pourront réinvestir la démarche pédagogique de l’artiste, notamment en pilotant un atelier de décoration des instruments avec leurs élèves et en réalisant les autres activités suggérées.


L’atelier de CréaSon stimule le potentiel créatif et s’inscrit dans les préoccupations environnementales des jeunes dans le but de valoriser l’estime de soi et de favoriser la persévérance scolaire.


Préparation

Chaque participant est d’abord invité à imaginer le prototype d’instrument de musique qu’il souhaite créer à partir d’objets récupérés. Et si le participant semble en panne d’inspiration, ne vous y fiez pas! L’atelier de CréaSon réveillera en lui son imagination créatrice et lui mettra, à coup sûr, des étincelles dans les yeux!


La préparation à l’atelier consiste à récupérer des objets qui finiront, par exemple, en drumlefun, en guitarelefun, en orignalefun ou en conservelefun, le tout dans le but de conserver le « fun »!


Matériaux et objets suggérés
(à apporter de préférence deux semaines avant l’atelier)

Voici quelques suggestions : n'hésitez toutefois pas à laisser courir votre imagination et à inventer des instruments de votre cru !

• Boîtes de carton de toutes tailles et toutes sortes (papiers-mouchoir, de céréales, etc) : elles serviront de tambour, de caisse de résonnance pour guitare ou de table pour les divers objets qui y seront collés.
• Boîtes de conserve vides et ébavurées (sans pointes de métal). N.B. : les boîtes de conserve dont le rebord a été découpé par un ouvre-boîte électrique doivent être recouverts de ruban adhésif.
• Contenants de yogourt avec couvercles, de margarine, etc.
• Bouteilles de toutes sortes.
• Tubes de carton. (Un truc : les marchands de tapis sont une bonne source d’approvisionnement!). Ils pourront servir de bâtons de pluie ou de maracas.
• Baguettes chinoises, crayons, gougeons de bois, branches d’arbre.
• Tiges de bambou (celles dont on se sert pour faire des brochettes).
• Clés de toutes sortes. (Pas celles de la maison! faites un tour chez votre serrurier, il aura certainement quelques clés inutilisables à donner).
• Vieux chaudrons avec couvercles, poêlons.
• Boîtes de croustilles.
• Riz, lentilles, macaronis, pois et grains divers selon la sonorité désirée!
• Ruban adhésif (2 cm) et ruban en coton (pour hockeys).
• Boîtes de balles de tennis (les poubelles des terrains de tennis en regorgent!).
• Corde de coton (les cordons de patins de hockey sont les meilleurs!).
• Fil à pêche (pour carillon ou guitares).
• Élastiques de toutes les dimensions.
• Balounes, ciseaux, colle en bâton.
• Tuyaux de plomberie en cuivre.
• Chaudières, cuillères, clés anglaises.
• Cruches d’eau 18.9 l

À proscrire au primaire :

• Bouteilles ou contenants de vitre.
• Couteaux de précision (de type exacto).
• Ballons et balles.
• Contenants sous pression (par exemple, ceux qui contiennent des CFC).
• Sifflets (à moins d’entente avec les professeurs pour une création particulière).

Déroulement de l’atelier

À son arrivée, l’artiste aura besoin de deux « volonterres » pour l’aider à transporter son équipement dans un local assez grand et avec suffisamment de tables (et chaises si désirées) pour accueillir le nombre de participants prévu.

Chaque participant apportera individuellement ses objets, des ciseaux et de la bonne humeur en quantité suffisante!

Les responsables prévoiront des objets de surplus pour les participants qui auraient oublié les leurs, des fusils à colle chaude et de la colle en bâton, un gros bac de recyclage, une poubelle et un endroit pour les objets non utilisés.

L’atelier commence :

1- Dans le but d’émerveiller les participants et de les inspirer dans leur démarche créatrice, l’artiste présentera le « xylhockey » en jouant les Simpson’s, fabriquera l’ « orignalefun » avec un contenant emprunté d’un participant et présentera plusieurs autres prototypes de son cru. (10 minutes)
2- S’ensuit la fabrication supervisée avec des consignes claires. Pour aider les créateurs en herbe à transformer leur objet en instrument, l’artiste se servira d’une perceuse, de fusil à colle chaude, ruban adhésif, corde, baguettes chinoises, etc. (32 minutes).
3- Chacun joue de son instrument et sera photographié et/ ou filmé* avec approbation : L’artiste les félicitera et donnera quelques commentaires dans le but d’améliorer l’instrument des participants ainsi que sa façon d’en jouer. * : les souvenirs seront remis à l’école. (6 minutes)
4- Enfin, le laboratoire donne lieu à une fête environnemento-musicale où les participants, aidés du musicien chef d’orchestre, improviseront et créeront une pièce intitulée « Déchets-d’œuvres », puisqu’ils auront faits des chefs-d’œuvre, bien entendu, à partir de déchets… L’artiste les remerciera d’avoir contribué à sauver la planète! (4 minutes).
5) Les participants ramassent leur matériel et les range. (retailles et matériel de toutes sortes). (2 minutes)

 

Après l’atelier et dans le but d’en jouer au spectacle CréaSon et aux autres activités suggérées par les professeurs, les prototypes seront gardés à l’école, probablement dans la classe de musique ou du titulaire.


N.B. : l’étudiant pourra poursuivre la fabrication de son instrument et le perfectionner en fonction des commentaires de l’artiste et du professeur de musique. Souvent, les participants sont motivés à en fabriquer de nouveaux! La décoration du prototype se fera en classe, selon les consignes du professeur.

Photos

Vidéos

Créason 2013 © tout droits réservés conception web rinvil.com

Visitez également